Lyon Eats, la résistance locale à prix réduit.

Lyon Eats, la résistance locale à prix réduit.

Une nouvelle équipe fait son entrée dans le secteur de la livraison à domicile. Ses points forts ? Arriver à concilier localité, transparence avec les intérêts des restaurateurs et le porte-monnaie de tous.

Du nouveau sur Lyon !

Le restaurateur peut s’affranchir des géants de la livraison anglo-saxons, aux marges trop importantes et à la responsabilité sociétale inexistante.

L’idée provient de Khalis Hadjeres, 27ans, diplômé d’un master en management et stratégie des organisations de l’Idrac. À la tête du Toda (Lyon 06), il avait comme objectif de sortir de l’emprise des services de livraison classiques. Pour ce faire, il a mis au point un système en interne pour son restaurant, un module de commande en ligne intégré au site et à la page facebook de son établissement. La suite naturelle a été de faire appel à son ami Pierre-Jean Anthoine, rencontré à l’Idrac et diplômé en ingénierie d’affaires, pour perfectionner la formule.

Photo : FTV

“Finis les 30 % de commission à verser, le professionnel peut opter pour un abonnement mensuel de 39€ ou de 89€ selon les fonctionnalités demandées.”

Photo : Adobe Stock

Une plateforme conçue par des restaurateurs pour des restaurateurs.

Ajoutons à cela un prix final avantageux pour le consommateur et une valorisation du travail des livreurs. Les deux amis se sont tournés pour le moment vers la plateforme de livraison Stuart, du groupe La Poste, seule plateforme s’approchant des valeurs de nos deux associés. Khalis Hadjeres n’exclut pas le fait de créer sa propre flotte de livraison pour toujours plus valoriser le statut des livreurs et se rapprocher de ses idéaux.

Depuis le lancement du projet une quarantaine de restaurants se sont ralliés à la cause. Le lancement est prévu pour le 15 Mars et en attendant de pouvoir passer commande sur la plateforme LyonEats, il est toujours possible de le faire directement en contactant les restaurants partenaires.

L’équipe Vos Concierges est ravie de vous présenter une telle initiative. Tirer son épingle du jeu face à des géants trop peu respectueux de l’humain représente un très beau défi.

Souhaitons le plus beau succès à LyonEats et espérons que le réseau se développe sur l’ensemble de l’hexagone.

Arthur Basil

Laisser un commentaire