La mère Brazier marque 100 ans d’histoire !

La mère Brazier marque 100 ans d’histoire !

Le restaurant emblématique de Lyon : La Mère Brazier fête, ce mois d’avril, ses 100 ans d’ouverture. Situé en plein cœur de la capitale de la gastronomie, ce restaurant lyonnais et sa cheffe ont servi d’exemples à bon nombre de restaurateurs et ont aussi énormément contribué au rayonnement gastronomique de la ville de Lyon.

Qui est cette pionnière de la cuisine française ?

Eugénie Brazier est née en 1895, elle fonde la Mère Brazier en 1921 à seulement 26 ans. Elle est alors reconnue en 1933, comme étant la première femme cheffe à obtenir trois étoiles au guide Michelin. Elle décède en 1977, elle laisse un vaste héritage derrière elle et l’image d’une pionnière de la gastronomie française et une icône de la cuisine lyonnaise.

Crédits : Le Point
Crédits : Atabula

« Mathieu Viannay a su rallumer la flamme éteinte. »

Mathieu Viannay, Meilleur Ouvrier de France 2004 a racheté la Mère Brazier en 2008. Tombé sous le charme de cette maison atypique, il a souhaité conserver le décor d’origine empreint d’histoire de l’établissement.

Il engage alors d’importants travaux. Il décide de ne pas toucher à l’âme de la maison, mais plutôt de revenir à ses fondamentaux. Le décor est donc préservé : les faïences des années 30 sont d’époque, tout comme le parquet et les baies vitrées.

Le chef Viannay a permis au restaurant d’obtenir l’année suivante deux étoiles au Guide Michelin.

Une association à l’image d’Eugénie Brazier !

Jacotte, la fille de la mère Brazier, fonde en 2007, à l’occasion des 40 ans de la disparition de sa mère, une association donatrice de bourse pour les jeunes étudiants en hôtellerie : l’association Les Amis d’Eugénie Brazier.

100 ans après l’inauguration du restaurant La Mère Brazier, l’établissement n’a pas perdu de sa belle réputation, au contraire, il est un des restaurants lyonnais les plus populaires !

Pauline Caiado

Laisser un commentaire